Comme un dimanche au bord de l’eau en été

un dimanche au bord de l'eau

Le dimanche au bord de l’eau

Pêcher le dimanche au bord de l’eau.

Video : pêcher en lac

Alors, allons droit au but. Pourquoi un dimanche au bord de l’eau en été?

C’est bête comme chou, ce n’est pas le tout nouveau film à la mode, mais le titre d’un film légendaire avec Mr Gabin.

Comme dans ce film, c’est l’été, il fait beau, les gens sont de sortie, c’est la fête au bord du lac.

La base de loisirs de la Tricherie est blindée de monde.

Le lac est transformé. Pour les adeptes du calme et de la détente, ce n’est pas le moment, le jour de venir à la base de loisirs, de venir le dimanche au bord de l’eau.

Si vous venez tout de même!

Il faut arriver très tôt pour en avoir pour son argent, pour trouver une bonne place et ce n’est pas incroyablement simple à cette époque de l’année, c’est plutôt le contraire, vacanciers obligent.

Panne de portable et poissons difficiles

Comme vous l’aurez sûrement constaté, je fait comme souvent, en toute occasion je devrai dire, une petite vidéo de présentation, rien de bien révolutionnaire je vous l’accorde.

J’essaie de vous mettre dans les conditions de pêche que je rencontre, une vidéo conçue pour vous.

Aujourd’hui encore, je voulais faire quelques photos mais j’ai fait la bêtise de garder mon portable dans la poche de mon tablier et en plein soleil celui-ci n’a pas résisté, à midi plus de batteries.

  1. Je voulais faire des photos des montages que j’ai utilisé pendant la partie de pêche
  2. prendre le résultat de ma journée de pêche

mais rien de tout ça, Il va falloir que je m’organise d’une autre façon à ma prochaine partie de pêche.

Pour résumer ma partie de pêche

Comme je vous le dit plus haut dans le billet, le lac est blindé de monde, étant donné la densité de pêcheurs, j’ai décidé de pêcher loin du bord très loin.

Je commence donc par monter ma canne quiver-tip Daïwa et je termine le mouillage de mon amorce.

D’habitude, lorsque le lac est plus calme, je pêche entre 20 et 30 mètres mais ce dimanche matin au bord de l’eau, j’ai tout de suite attaqué à plus de 40 mètres et je vous assure que ce n’est pas facile.

Je sais bien que ce n’est pas raisonnable mais si vous voulez multiplier vos chances de prendre du poisson, je pense que c’est la bonne solution.

C’est des jours comme celui-là que l’on s’aperçoit qu’il est bon de changer sa façon de pêcher de temps en temps.

pêcher à trente mètres c’est du gâteau, c’est facile mais dès que l’on dépasse cette distance c’est bien plus compliqué.

Avant d’arriver a lancer à chaque fois sans effort à la même distance, il m’a fallu une bonne heure d’adaptation.

Le problème lorsque que l’on n’est pas précis de suite, c’est que dans ce cas là, il y a de l’amorce un peu partout et lorsque le poisson est difficile, vous pouvez largement imaginer le résultat.

Maintenant que je me suis habitué,la pêche va pouvoir commencer, ça va être un jeu d’enfant.

un dimanche au bord de l'eau
un dimanche au bord de l’eau

J’ai utilisé une amorce élémentaire, une amorce assez légère avec beaucoup de chapelure.

J’ai modifié un peu le montage de mon feeder en ajoutant une petite gaine en silicone afin d’éviter le vrillage du bas de ligne.

Pour les esches, du maïs des terreaux et des gozzers de trois couleurs.

Résultat de ma pêche un dimanche au bord de l’eau

Comme je vous l’ai dit, j’ai pas mal galéré au début pour enfin bien pêcher à la bonne distance mais avec le temps tout c’est amélioré, avec un rendement inégale, j’ai commencé a toucher du poisson.

Quelques gardons, quelques rotengles, beaucoup de brèmes et quelques carpeaux.

Dans l’ensemble, le résultat n’est pas mauvais du tout, j’ai fini de pêcher vers 16h30 et j’ai pesé plus de 35 kilos.

C’est beaucoup plus que mes voisins qui n’ont pas touché beaucoup de poissons.

Un de mes voisins pêchait au feeder et l’autre à la grande canne.

Je pense que c’est ma distance de pêche qui a fait cette différence.

J’ai vraiment commencé la pêche vers 10 heures avec une petite pause à midi pour le casse-croûte puis j’ai continué pour arrêter à 16h30.

Au tableau: quelques gardons, rotengles, une belle tanche et une majorité de brèmes (petites et grosses),carpeaux.

Voilà pour un dimanche au bord de l’eau en été à la Tricherie.

  • Je suis satisfait de mes essais, je pense continuer dans cette direction. Et vous? Vous avez pêché ce dimanche?