Ma boite à pêche

le pêchaillon nomade de la pêche. Les bonnes recettes pour la pêche

Eau fermée

A qui la faute si mes rêves tournent au cauchemar ? Si vous le savez

 

Galerie

 
cauchemar,journée noire que ce mercredi 30 septembre 2015

A qui la faute si mes rêves tournent au cauchemar ?

Il y a des jours comme cela ou tout tourne mal, tout tourne au cauchemar à qui la faute?

Vous êtes sans doute comme moi! La galère vous avez déjà connu! Si si, j’en suis sûr. Ce jour là, nous remettons tout en question. La pratique, l’amorce, la technique et pourtant c’est incroyablement simple.Les poissons ne mordent pas.

Du jamais vu, de l’inédit et pourtant. J’ai changé, j’ai modifié, j’ai remodelé ma technique, j’ai amélioré mon amorce. Une journée sans précédent je vous dis.

Je pensais cette journée inoubliable, mémorable, enfin dans mes rêves.

Cette journée a été le pire cauchemar depuis bien longtemps, j’avais une irrésistible envie de prendre du poisson, je n’ai pris que l’air.

Tous les voyants sont au vert ce 30 septembre 2015, le temps est beau et ensoleillé il n’y a pas trop de vent et pourtant cette partie de pêche a tourné à la catastrophe, du jamais vu, une journée noire a oublier rapidement.

Comme vous le savez, j’aime partager mes parties de pêche.

Les bons moments comme les mauvais moments.

Ce mercredi 30 septembre n’échappe pas à la règle. J’aurais aimé vous dire que nous avons pris plein de poissons mais ce n’est pas le cas, ce mercredi a été une journée de galère, peu de touche, peu de poisson, allons droit au but, une vraie journée noire pour un pêcheur.

Les conditions sont maximales pour cette partie de pêche

Toutes les conditions sont réunies pour que cette partie de pêche,idéal pour un succès et non pas une journée cauchemardesque comme celle que nous avons vécu ce mercredi.

journée noire que ce mercredi 30 septembre 2015

Le temps est magnifique, le ciel radieux, un ciel d’été en quelque sorte, le vent est léger, placé à l’Est mais il n’est pas gênant par apport à d’habitude ou il est plutôt violent et du Nord.

De plus, c’est notre première partie de pêche depuis notre retour d’Espagne.Sans comparaison mais malgré tout ça, rien ne c’est passé comme je l’entendais, les poissons avaient la bouche fermée et cette journée a tourné au cauchemar, en une journée noire comme je n’en ai pas souvent connu.

un cauchemar,journée noire ce mercredi

Matériel et technique de pêche

Nous avons choisi avec Édith (mon amie dont je vous recommande son blog si vous êtes à la recherche de recettes de cuisine) d’aller pêcher au lac de la Tricherie à Mesnard la Barotière pour cette partie de pêche. Nous sommes sur place à 10 h 30 et nous commençons la pêche à 11 heures.

Nous allons tendre les deux cannes à carpe armées de bouillettes, puis nous allons pêcher au quiver-tip et au feeder comme bien souvent.

Édith va utiliser une canne Browning de 2 m80 avec un moulinet Shimano garni de 20/100 en corps de ligne et moi une canne Daïwa de 2 m90 équipé d’un Mitchell 440A garni également de 20/100 en corps de ligne.

Le feeder est une cage de 20 gr avec le fameux montage en potence et l’autre montage un auto-ferrand. Le bas de ligne est en 12/100 avec un hameçon de 14 de marque Gamakatsu. Un montage robuste et méticuleux avec plusieurs options.

Nous avons acheté pour escher du naturel, des asticots de couleur, des pinkies de couleur, des verts de terreaux, du maïs, du pain et même du mystic (rouge et jaune). Mais rien de tout cela n’a marché

L’amorce est une amorce de fond à laquelle j’ai ajouté du gros pain, ici rien d’innovant.

Mais j’ai fais une grosse bêtise en ajoutant du PV1.

Le PV1 attire le poisson mais il a aussi la faculté de tenir les boules ici non plus rien de révolutionnaire, mais en plan d’eau ce n’est pas la meilleur solution, Il vaut bien mieux que l’amorce se délite rapidement.

Et pour terminer, une poche de Brasem.

Alors et le résultat de ce cauchemar, cette journée noire vous allez me dire

Les résultat de ce cauchemar, de cette journée noire, je n’ose même pas vous en parler mais je vais le faire tout de même.

Nous avons pêché cinq heures dans ce lac au potentiel très rentable, et nous avons eu six touches dont cinq prises (des brèmes) pour 7 kilos de poissons.

Sur les cannes à carpe, pas une seule tirée et pourtant, le matin, un pêcheur a touché une belle carpe et un esturgeon alors!

J’ai fait une petite vidéo de cette journée noire si cela vous dit!

Je ne vais pas m’avouer vaincu après cette journée cauchemardesque car j’ai prévu de remettre ça le 10 octobre en espérant avoir de meilleurs résultats, ramasser la mise? Mais bon, c’est ça la pêche non!

  • Et vous, racontez nous votre journée de cauchemar. Je sais que cela vous ai déjà arrivé alors!

 

Soyez donc le premier a laisser un commentaire

 

Partagez Maintenant !

TwitterFacebookGoogle+Pin It

2 Comments

  1. lacellerie

    bonjour.
    Moi aussi je me lance dans la pêche au feeder. Je trouve que c’est une pêche formidable, mais qui demande quand même de la réflexion et toujours rechercher l’amélioration du systeme.
    Étant pêcheur au coup, l’équipement est moins onéreux et surtout moins encombrant.
    Par contre il faut de la place pour s’installer. Donc je lance et je vais envisager, si cela me plait d’investir dans du super matos.

  2. Bonjour et merci d’avoir commenté ce billet,
    La pêche au feeder est une pêche formidable. Ce qui me plait dans cette technique c’est la mise en route rapide et la facilité de toucher de gros poissons.
    Moi aussi, j’ai pratiqué la pêche au coup très longtemps, mais depuis que j’utilise le feeder, j’ai totalement délaisser la grande canne.
    Je vous encourage fortement a continuer.
    cordialement

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Theme de Anders Norén| C'est quoi le rôle du modérateur | Distribution Linux | Nous faisons confiance à WordPress