Ma boite à pêche

le pêchaillon nomade de la pêche. Les bonnes recettes pour la pêche

Eau fermée

Une pêche difficile malgré des conditions optimales

 

Galerie

 
pêche difficile

Une pêche difficile, impossible de le savoir avant de pêcher

En fait, c’est une pêche difficile malgré des conditions optimales : Toutes les données sont réunies pour réussir une sortie de pêche, mais c’est un échec. À vous aussi cela vous ai déjà arrivé ? Ben oui, on se console comme on peut hein !

Le décors

Tout d’abord, plantons le décors : Vous l’avez sans doute remarqué, mais cette année, je n’ai pas beaucoup pêché.

Premièrement, à cause de quelques ennuis de santé.

Deuxièmement, des sorties préparées à l’avance et annulées pour un empêchement au dernier moment. Il y a aussi : « tu te pointes au mauvais moment ».

C’est ce qu’il m’est arrivé lord d’une sortie de pêche au lac de la Tricherie. Comme vous le savez, je ne pêche pas le week-end, je laisse la place aux gens qui travaillent.

Donc, j’arrive le vendredi matin de bonne heure et surprise surprise, c’est le week-end de l’enduro de la carpe. Obligé de changer mes plans.

Je me suis retrouvé sur le plan d’eau aux Essarts.

Mais je m’égare, revenons à nos moutons, à une pêche difficile de ce samedi.

île

Le plan d’eau de la Carpe Michelaise

Donc, j’ai prévu d’aller pêcher sur le plan d’eau de « La Carpe Michelaise« . C’est un pêcheur avec lequel j’ai discuté au plan d’eau de Pouzauges qui me l’a indiqué.

C’est un plan d’eau vraiment agréable. Il y a des toilettes, des tables pour le pique-nique, des jeux pour les enfants et en plus c’est propre.

L’accès est simple comme tout, vous avez un parking à l’entrée et un autre tout au bout du plan d’eau, vous êtes à 5 mètres de l’eau. Le droit de pêche s’acquitte soit : avec une carte à l’année ou bien une carte à la journée (5€).

Pour trouver le plan d’eau c’est tout simple, il se situe entre les Herbiers et Pouzauges à Saint Michel Mont Mercure. En venant des Herbiers, prendre au feu (il n’y en a qu’un) à gauche et rouler 200 mètres. De Pouzauges, prendre à droite au feu.

Les espèces qui peuplent le plan d’eau

Ainsi, je décide de faire un repérage la veille pour voir les lieux et je pense arriver tôt le lendemain matin, car le beau temps est prévu et je veux me placer de façon à pouvoir pêcher au quiver-tip à la pointe de l’île. Il me semble que l’endroit doit être intéressant pour la pêche.

Sur place je me renseigne sur la densité de poissons et des espèces qui peuplent ce plan d’eau. D’après mon interlocuteur, il y a du brochet, du sandre, de la carpe, des gardons, de la tanche, des écrevisses. Il n’y a pas de brèmes, pas de carassins.

poste à carpe

De bonne heure et de bonne humeur

Aussi, je suis sur place vers 7 heures 30. Il fait encore un peu nuit, mais je m’installe tout de même à l’endroit que j’ai choisi et j’attends.

Au lever du jour, je suis toujours tout seul sur le plan d’eau. Pas encore de pêcheurs ? Je commence à me poser des questions. En moi même, j’espère que le plan d’eau n’est pas fermé ?. Il fait enfin grand jour et je lis le règlement du lac où il est stipulé que le plan ferme le 25 septembre et nous sommes le 24, coup de bol, je peux commencer à pêcher.

pêche difficile

Une pêche difficile, c’est maintenant

Tout d’abord, il faut dire que les conditions de pêche sont excellentes. Un soleil radieux, un léger vent d’Ouest, je suis le seul pêcheur, que demande le peuple ? En somme, il est impossible avec toutes ces données d’avoir une pêche difficile et pourtant.

Maintenant, il faut voir si les poissons sont mordeurs ?

Je commence par installer le poste à carpe, je monte deux cannes. Une ligne est eschée avec un pellet et l’autre avec une bouillette. J’en profite pour amorcer un peu au lance-bouillette.

Maintenant, c’est au tour du poste quiver-tip

Je vais utiliser ma canne anglaise quiver-tip de 2 mètres 90 et mon moulinet Mitchell 440A. Un montage feeder auto-ferrant avec un bas de ligne en 10/100 et un hameçon Gamakatsu blanc de 18.

Par ailleurs, j’ai préparé mon amorce habituelle :

  1. mélange de farines tout prêt
  2. pellet + gros pain trempé la veille
  3. un peu de PV1

Pour une fois, je n’ai pas acheté d’asticots ni de pinkies. Je ne vais utiliser que des « likebait » 8 m/m parfum :

  1. poisson-fraise
  2. poisson-vanille

Cela m’a été tellement bénéfique la dernière fois ou j’ai utilisé ce produit.

Action de pêche

En ce qui concerne l’amorçage du poste, pour les habitués du blog, vous savez comment je procède ?

Sinon, pour celles et ceux qui nous rejoignent, il faut délimiter la distance de pêche (clip moulinet), ensuite prendre un repère sur la rive opposée puis amorcer à l’aide du feeder (sans bas de ligne) chargé d’amorce.

Vers 9 heures, j’ai eu une tirée de 10 mètres sur le pellet de ma canne à carpe puis plus rien. Par ailleurs j’attends toujours ma première touche sur mon quiver-tip.

Phénomène étrange en remontant ma ligne, à chaque fois il n’y plus d’appâts et je suis certain de ne pas avoir eu de touches. Comment expliquer ceci ?

C’est un pêcheur arrivée vers 11 heures qui m’a mis la puce à l’oreille. Il m’a expliqué que je devrais tendre mes lignes à carpe plus dans le virage du plan d’eau parce que plus d’eau de cailloux et d’écrevisses.

Avec le recul, je me demande si ce n’est pas les écrevisses qui mangeaient les likebait ? Allez savoir !

Je suis certain qu’avec des asticots par exemple, je n’aurais pas eu ce genre de mésaventures. A force d’insister, j’ai tout de même réussi à prendre deux gardons et c’est tout. Pour une pêche difficile , c’était une pêche difficile.

J’ai connu ça lors de concours à la grande canne. Au tirage au sort de la place, on sait déjà si on va prendre du poisson ou pas, mais là, je suis tout seul sur le plan d’eau.

Pour conclure ce billet, je vais revenir l’année prochaine, mais cette fois avec des asticots et des pinkies car j’aurais dû prendre plus de poissons. Pas parce que je suis meilleur, mais parce que je n’ai pas pêché de la bonne façon.

  • Et vous ? vous connaissez ce plan d’eau ? Vous avez déjà connu une journée de pêche difficile comme moi ?

Sans oublier la ptite vidéo qui va bien

pêche difficile malgré de bonnes conditions
Une journée de galère comme les autres…..

une pêche difficile

 

Soyez donc le premier a laisser un commentaire

 

Partagez Maintenant !

TwitterFacebookGoogle+Pin It
  1. Fabien

    Je ne connais pas le plan d’eau, mais des journées difficiles, je connais …

  2. Alors, je suis rassuré Fabien. Je ne suis pas le seul…. ouf

Laisser un commentaire

Theme de Anders Norén | C'est quoi le rôle du modérateur | Distribution Linux | Nous faisons confiance à WordPress