Ma boite à pêche le Bar au toc avec un Tacaud

Mes montages

Le Bar au toc avec un Tacaud

J’ai intitulé ce billet, le Bar au toc avec un Tacaud car cette technique de pêche ressemble étrangement à la pêche au toc de la truite. Mais commençons par le début de l’histoire.

Je viens d’arriver à La Rochelle et je travaille dans la distribution automatique de boissons (café,chocolat,jus de fruit etc ..) et de ce fait tous les matins de bonne heure, j’approvisionne les machines dans une entreprise de fabrication de bennes à ordures (la Semat).

Vous savez comment ça se passe, les gens viennent discuter avec vous l’histoire d’essayer de gratter un café gratos.

Je discute donc régulièrement avec tout ce petit monde et on en vient a parler de pêche.

Dans le lot, il y a Alain qui bosse à l’entretien et avec qui je pense avoir des atomes crochus, Alain qui deviendra par la suite un ami.

Alain et un pêcheur du cru puisque né à La Rochelle, il pêche en mer depuis qu’il est tout jeune.

Bar au toc

Alain prépare notre sortie de pêche du Bar au toc

On discute de cette façon avec Alain pendant au moins un mois et un matin il me propose une partie de pêche du bar au toc au Môle d’Escales le samedi suivant.

Comme je vous l’ai précisé plus haut dans le billet, j’arrive à La Rochelle et donc je n’ai que rarement pêché en mer.

Je lui dresse l’inventaire de mon matériel et Alain me dit que mes cannes à carpe deux brins Garbolino feront très bien l’affaire.

Il ne me reste qu’a me procurer des olives de 10 à 30 gr et des émerillons pour la fin de semaine.

Je lui demande comment procéder pour les tacauds, Alain me répond que nous les pêcherons avant de de commencer la pêche du Bar au toc.

Le Bar au toc moment de vérité

Nous arrivons au Môle vers 9h30 le matin et la première chose a faire c’est de monter la canne pour la pêche du Bar au toc mais avant il faut faire quelques vifs.

A l’aide d’une petite canne rigide nous commençons notre recherche du tacaud et il reste a souhaiter qu’il sera décidé ce matin ?

Nous avons la chance avec nous puisque une douzaine de tacauds au bout d’une demie heure, c’est largement suffisant pour la pêche du bar au toc.

J’ai très souvent pratiqué la truite au toc mais le bar au toc pour moi c’est l’inconnu mais pas de soucis puisque qu’Alain va me montrer comment faire et il va me faire en prime une démonstration.

Je précise ici que je n’ai jamais vu un autre pêcheur pratiquer de cette façon au Môle.

Le Môle se situant en pleine mer, nous avons toujours du courant plus ou moins fort selon les marées et à part au moment de l’étale ou là c’est pratiquement stable mais pour pêcher le bar au toc.

Il faut du courant et nous sommes prêt environ deux heures avant l’étale de haute mer.

Mes montages

La pêche du Bar au toc avec un Tacaud vivant

Je vais essayer de vous expliquer le plus simplement possible cette technique du bar au toc.

  • Selon la force du courant utiliser une olive de 20 à 50gr et mettre votre Tacaud sur un triple de 8 ou 6.Comme vous le savez au Môle nous trouvons plusieurs piles qui sont autant de repères pour le bar et c’est à ces piles que nous allons pêcher.
  • Descendre votre Tacaud au début de la pile jusqu’au fond,attendre quelques instants et relever doucement votre lige de 40 cm et laisser partir dans le courant jusqu’au fond une nouvelle fois.Vous procédez de cette manière jusque de l’autre côté du pont et même un peu plus loin.Ce qui au final fera une cinquantaine de mètres de bannière vidée sur votre moulinet.
  • Si vous n’avez pas eu la touche,ramener doucement et recommencer.En générale trois à quatre passages suffisent,ensuite passer à une autre pile et ainsi de suite.
  • Et la touche vous allez me dire ! C’est là qu’il faut être très attentif et surtout de bien regarder la bannière sinon vous passerez à côté d’un joli bar.Le plus souvent la touche est très discrète et vous ne la sentirez pas, tout se passe au niveau de la bannière et au moment ou vous laissez redescendre le vif sur le fond.Comme je vous l’ai dit, vous relevez la ligne de quelques dizaines de centimètres et au moment ou la ligne replonge vers le fond, si vous bannière descend plus vite qu’à l’accoutumé.

    c’est la touche et je vous assure que ce n’est simple de la voir cette touche la première fois.

Au cours de ces deux heures de pêche du bar au toc il m’a semblé un moment avoir cette fameuse touche mais je suis resté capot.

Mon pote Alain lui est rentré avec un beau bar moucheté de deux kilos et un bar beaucoup plus gros de plus de cinq kilos plus un plus petit mangeable qu’il a remis à l’eau.

Avec Alain, nous avons fait plusieurs sorties et à chaque fois cela a été la même punition.

J’ai essayé de mon côté plusieurs fois et j’ai quand même réussi a en prendre quelques uns.

On peut pêcher de la même manière avec des crevettes vivantes avec de bons résultats aussi, la touche est plus franche pourquoi ? Quelques jolis Bars moucheté sur ma table, au prix ou c’est, il ne faut pas se priver.

La pêche du bar au toc est une pêche très technique et hyper efficace je peux en témoigner.

Il est dommage que les pêcheurs n’aient plus accès au Môle d’Escales depuis la restructuration du port autonome.

  1. Pour le marériel de pêche du Tacaud et Bar au toc

    Du très simple pour le matériel utilisé.Je vous ai fait un petit croquis des montages,désolé mais je ne suis pas doué pour le dessin.

  2.  

  3. Pour le Tacaud : canne de 4 mètre rigide corps de ligne en 16/100 et bas de ligne en 14/100 avec un hameçon sans ardillon olive de 15 gr.
  4.  

  5. Pour le Bar au toc : j’ai utiliser une canne à carpe deux brins Garbolino,un moulinet débrayable de chez Shimano corps de ligne de 28/100 et bas de ligne en 24/100 un triple de 6 ou 8 olive de 25 gr.
  • Et vous,vous pêchez le bar au toc ! Si oui, dites-nous où dans les commentaires.

[recom]