Le pêchaillon à la bolognaise avec Daniel Rivet

la bolognaise

Pêcher à la bolognaise sur la Maine

La pêche à l’anglaise nous vient d’Angleterre et la bolognaise elle nous arrive d’Italie.

C’est une technique de pêche que j’ai vu arriver en même temps que la pêche à l’anglaise.

la bolognaise
Flotteurs IGNESTI

La bolognaise et l’Italie :

Il faut dire qu’à l’époque il n’y avait que des spécialistes qui osaient pêcher comme ça. Je ne sais pas qui a inventé cette technique ? Peut-être Mr Milo?ou un autre grand pêcheur de cette extraordinaire équipe d’Italie, je vous dirais franchement que je ne m’en souvient pas.

Je vous ai déjà dit qu’à l’époque j’avais un petit article de pêche et tous les ans en début de saison c’était la valse des représentants pour ce que l’on appelait à ce moment là,la commande de saison.Je vous passe les détails mais en gros c’est à ce moment que vous commandez le matériel dont vous pensez avoir besoin pour faire votre début de saison comme l’ouverture de la pêche à la truite et ensuite le lancement de la saison de la pêche au coup.

L’époque des animations de pêches :

Je suis un peu nostalgique de cette époque ou un détaillant pouvait faire venir une grosse boite pour des animations.

Il faut dire que j’avais un métier fantastique,je vendais du matériel en allant au bord de l’eau pêcher, que demander de plus?

Il était possible d’avoir pratiquement n’importe quelle boite (grossistes) pour faire une animation ou plutôt une démonstration.

Je me souviens d’avoir eu le plaisir de faire venir Garbolino pour nous présenter son dernier matériel de pointe à l’époque.

Nous avions reçu Jean Desqué des amorces Sensas qui avait enthousiasmé la salle lors de sa venue au Mans et qui avait profité de l’occasion pour nous présenter les dernières nouveautés et nous dévoiler quelques astuces pour l’amorçage.

Je ne vais pas entrer dans le détail car la page ne sera pas assez grande pour terminer mon récit.

Et puis l’ami Daniel Rivet qui était notre représentant de la marque Browning.

Je connaissais bien Daniel car il fréquentais régulièrement la Sarthe et ses concours de pêche, donc on se voyait assez souvent.

Nous nous voyons comme je vous l’ai dit pour les commandes de saison et au cours de l’une de ses visites au magasin que Daniel m’a proposé de venir chez lui dans la Maine et Loire pour faire un essai à la pêche à la bolognaise.

La bolognaise ma première fois

Donc Daniel me donne rendez-vous à Angers devant le magasin d’articles de pêche chez « Favry » pour faire cette partie de pêche à la bolognaise.

De là nous sommes partis en campagne et je ne pourrais pas vous dire ou nous avons attérri ?

Tout ce dont je me rappelle c’est que nous étions dans les champs et au bord de la Maine.

Comme je vous l’ai dit je ne connais pas la bolognaise mais je suis là pour apprendre et avec un prof comme Daniel cela devrait le faire.

Nous sommes a l’endroit prévu et il ne reste qu’a déballer le matériel.

Bien sûr je m’étais équipé pour la circonstance et j’avais :

  • une canne de cinq mètre céramic de chez browning,
  • un shimano en moulinet,
  • et des les flotteurs coulissants de 8 gr de chez Ignesti.

Site de pêche :

rivière - Fleuve Mississippi
La rivière

L’endroit est abrupte et difficile d’accès,la rivière fait quarante mètre de large en gros et cela court pas mal.

C’est Daniel qui c’est occupé de l’amorce et nous avons chacun notre sceau (sensas).

Nous sommes séparés l’un de l’autre par 10 mètres à peu près et nous commençons a jeter les premières boules d’amorce pleines d’asticots.


J’ai eu pas mal de souci pour prendre le fond mais je pense que cela doit être bon.

Nous faisons quelques coulées et c’est Daniel qui dérouille en premier avec une petite brème.

Encore quelques coulées et c’est mon tour de prendre à la bolognaise une petite brème mais dans ce courant on dirait tenir une brème de deux kilos.

Nous allons pêcher environ trois heurs et continuer a prendre des brèmes, nous aurons quelques casses aussi mais c’est normal car ce n’est pas simple avec ce fort courant.

Comme je vous l’ai dit il est l’heure de plier car je dois rentrer sur le Mans mais, je garderai un super souvenir de cette partie de pêche à la bolognaise avec l’ami Daniel Rivet.

Matériel de pêche à la bolognaise :

  • canne télescopique Browning Céramic Fast de cinq mètre
  • moulinet Shimano Aero M2 (une merveille)
  • nylon de 14/100 en corps de ligne et 10 à 12/100 en bas de ligne
  • Hameçon
  • Gamakastsu de 16
  • Esches
  • pinkies, asticots et gozzers
  • Amorce
  • Il faudra demander à Daniel!
Informations, journal, nouvelles…