Pêche 2015 : bilan après 1 an de pratique étape par étape

pêche 2015 bobines de nylon pour bas de ligne

Pêche 2015 : bilan après 1 an de pratique étape par étape

La fin d’année approche rapidement, je désirai faire avec vous un bilan de cette année de pêche 2015.

Je tiens à vous remercier vous chers lecteurs qui avez visité ce blog régulièrement tout au long de cette année 2015, toujours de plus en plus nombreux.

J’ai eu beaucoup de chance aussi de pouvoir échanger avec vous un peu plus qu’un commentaire à la fin d’un billet.

Nous avons avec certain échangé quelques email, des photos, des lieux de pêche, j’ai même rencontré deux d’entre vous, un pur bonheur.

J’espère pouvoir l’année prochaine rencontrer d’autres lecteurs au bord de l’eau et pourquoi pas, faire une partie de pêche au quiver tip ensemble hein! Jean

Tout est possible, quoi de plus naturel que de vouloir échanger avec d’autres pêcheurs, s’améliorer. C’est selon vos désirs, n’hésitez pas à me contacter pour cela.

Le blog

Je voulais également vous dire quelques mots sur ce blog.

Vous vous en êtes sûrement aperçus, j’ai apporté quelques modifications sur la navigation entre les billets.

Vous avez deux menus à disposition.

J’ai également apporté quelques modifications sur le thème. Un thème plus aéré, plus simple, un thème qui utilise la navigation par image dans tous les billets.

Dans un 1 billet, il y a quatre images avec une description qui vous amène directement sur le billet de la même catégorie.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

Et maintenant, si on parlait pêche?

ÉTAPE 1: Ouverture de la pêche 2015 de la truite

pêche 2015

Depuis très longtemps, j’avais l’habitude de faire l’ouverture de la pêche à la truite dans le département de la Sarthe.

Pour être tout à fait exact à Saint-Léonard des bois, dans les Alpes Mancelles comme on les surnomme pompeusement.

C’est un endroit merveilleux, je le compare souvent à un endroit où je pêche dans les Pyrénées à Orlu

Depuis cette époque, j’ai déménagé pour venir dans un petit village en Vendée et j’ai perdu un peu tous mes repères.

J’ai la Sèvre Nantaise qui coule à quelques minutes de chez moi.

Je n’y ai encore jamais pêché et pourtant la rivière est magnifique du côté de la vallée de poupet. Je pense tester le secteur l’année prochaine !

Pour l’ouverture de pêche 2015 de la truite, je suis allé sur la rivière Yon dans le secteur du Tablier, un endroit superbe, la rivière est encaissée entre deux falaises. Une rivière où il y a d’énormes rochers de granit, des courants, des plats, un potentiel, l’endroit rêvé pour y trouver des truites.

Je me suis planté dès le début.

Pêcher en 1ère catégorie

Comme à mon habitude, j’étais parti dans l’idée de pêcher en 1ère catégorie.

J’ai donc emmené de superbes vairons que j’ai montés sur une petite monture et surprise, nous sommes ici en 2ème catégorie.

Le vif est donc interdit.

Heureusement que j’avais prévu une canne pour pêcher au toc, j’ai pu terminer de cette façon mon ouverture de pêche 2015 à la truite.

En rentrant d’Espagne, je me suis arrêté deux petites heures à Perles en dessous de Ax les Thermes.

J’ai touché une truite qui à bondi sur mon vairon comme une folle. Elle est littéralement sortie de l’eau pour gober mon petit poisson.

Ce sera la seule touche. Trop petite cette truite, elle est repartie à l’eau, on verra lorsqu’elle sera plus grosse.

Pour l’ouverture de 2016, mon amie m’a proposé de la faire soit dans les Pyrénées soit dans les Alpes Mancelles. Rien n’est encore décidé, il y a le temps.

Une chose est certaine, c’est que tout dépendra de la forme du moment. Allez courir les rivières à mon âge, ce n’est pas toujours très sérieux, mais nous verrons bien.

ÉTAPE 2: La pêche en mer

port de palamos

Rien d’incomparable, rien d’extraordinaire là non plus cette année pour la pêche en mer enfin presque.

Pour être tout à fait franc, je n’ai pas fais de miracle.

Je suis allé plusieurs fois début mai pêcher le bar à la Chaume.

Les premières sorties de pêche ont été les meilleures. Sur la Chaume, les résultats ont été bien décevant cette année. J’ai eu mes meilleurs résultats dans le secteur du port de commerce aux Sables d’Olonne.

Beaucoup de poissons capturés avec une majorité de petits bars. J’ai dû garder 4 poissons maillés en 3 sorties de pêche. Les dorades par contre étaient aux abonnés absents, un pêcheur m’a confié en avoir pris une de belle taille dans sa saison alors, en venant pêcher de temps en temps, on est jamais certain de tomber le jour où cela mord, c’est la pêche.

Il n’y a qu’une journée où je me suis un peu amusé avec les Orphies, ce jour-là , elles étaient de sortie, j’en ai touché quelques-unes, vraiment je me suis bien amusé.

Séjour en Espagne

Je suis aussi parti une dizaine de jours en Espagne équipé de mes cannes à carpe. J’ai trouvé un camping parfait, un camping adapté à mon budget avec toutes les options, avec un vaste choix de places, un camping vraiment unique.

Ce camping se trouve à Palamos sur la Costa Brava à 80 kilomètres de Barcelone.

C’est la seule fois que je vais sortir mes cannes pendant mon séjour. Je n’ai pas vraiment eu le temps à pêcher, juste un après-midi de 14 heures à 18 heures. Je n’ai rien pris, je n’ai pas eu une touche.

Les pêcheurs du cru sont arrivés vers 17 heures. Ils ont monté leurs cannes et puis, ils sont partis boire un coup. J’ai essayé de savoir pourquoi, ils ne pêchaient pas tout de suite ? La réponse que j’ai eue, que j’ai réussi à comprendre, c’est qu’ils ne pêchent que quand les baigneurs sont partis de la plage.

D’après les explications que j’ai eues, ils tendent leurs lignes en direction de la plage. C’est là que viennent manger, fouiller les poissons le soir. Si je reviens dans le secteur, je ferai comme eux pour voir si la pêche est plus rentable.

ÉTAPE 3: Pêche 2015 en rivière, en étang, en lac

lac de la tricherie

Comme je vous l’ai dit, je ne suis arrivé en Vendée que depuis un peu plus d’un an et je ne connais pas encore très bien les coins de pêches.

J’ai découvert plusieurs étangs dans le secteur des Herbiers dont un où je pêche très régulièrement.

C’est le lac de la Tricherie

C’est un lac incomparable dont la réputation n’est plus à faire. Un lac avec une grosse densité de poissons : rotengle, gardon, brème, tanche, perche, brochet, sandre, carpe, esturgeon et j’en oublie sûrement.

Ce lac est tellement connu dans la région que je vous recommande, si c’est possible pour vous, de ne pêcher que la semaine. Ceci a partir de début juillet. Avec les vacanciers, le site est saturé, est difficile de pouvoir pêcher tranquille.

Cette année, la pêche a été plus délicate que l’an dernier. Dans l’ensemble, les poissons ont moins mordu, plus difficile à prendre. Par contre, si vous tombé un jour où tout va bien, vous allez faire un malheur, je peux vous l’assurez.

Depuis plusieurs années maintenant, je pêche au quiver tip en rivière, en étang et en lac. J’ai même tenté le coup cet été en mer, une expérience que je vais renouveler l’année prochaine sur les mulets.

Comme je vous le dis, j’ai découvert un étang très sympa aux Essarts , étang où il y a de très grosses tanches, plus de deux kilos et de grosses carpes aussi (10 à 15 kl). La pêche est assez difficile sauf si vous rappelez régulièrement. Au quiver tip et feeder c’est facile puisque vous amorcez à chaque lancer, mais attention aux petits poissons (gardon) en grande quantité dans cet étang.

Je me suis aussi rendu dans la Vienne à Morthemer, un étang très sympa et très poissonneux. Le jour où j’ai pêché, j’ai cassé plusieurs fois sur des carpes. J’ai pris une ou deux tanches, je crois et une belle quantité de gardons.

Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas allé trop en rivière. Ce n’est que partie remise à l’année prochaine, du moins je l’espère.

ÉTAPE 4: Les montages

Pendant cette saison de pêche 2015, j’ai changé, testé, modifié, optimisé mes montages.

Depuis longtemps déjà, lorsque je m’installe pour une partie de pêche, je choisis un montage et je l’utilise toute la partie de pêche, cela me joue régulièrement des tours. Mais, en milieu de saison, j’ai entièrement revu ma façon de faire et cela m’a apporté beaucoup de satisfaction.

Depuis peu, je n’hésite plus à modifier mon montage, à changer s’il le faut, revoir le bas de ligne, l’amorce, je suis transformé, même moi, je ne me reconnais pas, c’est vous dire.

Ce qu’il faut maintenant, c’est que j’applique cette nouvelle méthode l’année prochaine.

Pour terminer ce petit bilan de ma pêche 2015, je vais vous souhaitez de bonnes fêtes de fin d’année. Si vous aller pêcher avant le 1er janvier de bonnes sorties de pêches. Pour les autres à l’année prochaine.

  • Vous avez une question, une suggestion, une proposition? N’hésitez plus alors ! Utilisez les commentaires.