pêche au feeder
La pêche au feeder,c'est une technique que j'aime utiliser depuis longtemps déjà.Souvent je change les montages que j'utilise mais je reviens toujours à un montage que j'apprécie,le montage en potence inversé.Lorsque les poissons sont difficiles,c'est un bon moyen de les inciter a prendre votre appât.

Pêche au feeder pourquoi j’aime cette technique de pêche

La pêche au feeder, technique innovante, moderne.

Technique au rendement inégalé qui donne de très bons résultats en lac, étang et rivière

Je pêche au feeder depuis longtemps maintenant mais je suis toujours aussi surpris par les résultats obtenus, le potentiel de cette technique.

Il n’y a pas de montage imposé, il faut être précis, méticuleux.

Alors pourquoi utiliser un montage de préférence à un autre?

Je l’ai encore vérifié hier lors d’une sortie de pêche dans un étang de la région.

Le changement de montages a complètement changé le résultat de ma partie de pêche au feeder.

Je vais détailler tout ça dans ce billet.

Pourquoi ne pas hésiter a changer de montages à la pêche au feeder

L’année dernière, lors d’une partie de pêche au feeder dans ce même étang, j’ai eu l’occasion de discuter de la technique de pêche au feeder avec un autre pêcheur

C’est agréable de pouvoir échanger avec une personne qui pêche avec la même technique que vous, c’est riche en enseignement.

C’est instructif de discuter avec une personne maîtrisant cette technique. Nous avons abordé des sujets comme: l’amorce à utiliser en étang, comment la mouiller, sa composition.

Nous avons également abordé les montages. Le plus important à mon avis dans cette technique.

C’est de plus en plus rare de pouvoir aborder ce sujet avec d’autres pêcheurs au bord de l’eau, puisque tout le monde ou presque pêche la carpe maintenant, se cantonne à cette technique.

montage:1 Le montage inversé

Depuis toujours ou presque,je pêche avec le même montage,ce que j’appelle le montage inversé. J’ai même préparé une vidéo sur le sujet que vous pouvez consulter si besoin, si cela vous intéresse.

J’ai remarqué que lorsque la pêche est difficile comme on dit, le montage inversé est plus rentable et ceci pour une raison simple: On ne rate pratiquement pas de touches.

A mon avis c’est le montage le plus sensible, le plus performant lorsque les poissons sont tatillons. C’est un montage très direct et donc un montage très sensible.

Un des gros inconvénients de ce montage, c’est le vrillage du bas de ligne surtout avec les asticots. C’est le seul reproche que je pourrai lui faire.

Mais je ne veux pas mourir idiot, j’ai donc décidé d’essayer le montage que ce pêcheur m’avait indiqué et depuis, j’ai fini par l’adopter.

Il faut dire aussi que je suis têtu et si je décide de pêcher d’une façon, je ne change pas de techniques, de montages pendant ma partie de pêche.

Cette manière de procéder m’a souvent causé des problèmes lorsque je faisais de la compète. Mais bon, revenons à nos moutons, a la pêche au quiver-tip et au feeder.

Pour bien me faire comprendre,si c’est possible j’ai pris deux images des montages que j’ai utilisé,des images du montage auto-ferrand et du montage que je nomme montage inversé.

montage:2 Le montage auto-ferrand

Alors, il s’est passé quoi hier pendant cette sortie de pêche au quiver-tip et au feeder?

Lorsque l’on a de vieilles habitudes, il n’est pas facile de s’en passer.

Donc en arrivant au bord de l’étang, et avant toutes choses, j’ai repéré l’endroit où je vais pêcher et j’amorce avec mon feeder.

Pas beaucoup, 4 à 5 lancers. Comme vous le savez, le fait de pêcher avec la petite cage grillagée, amorce régulièrement le coup.

C’est pour cette autre raison que j’aime cette technique de pêche, l’endroit pêché est toujours amorcé.

Normalement si tout va bien le poisson reste sur le coup mais le poisson est souvent trop souvent difficile, peu mordeur ou encore pire très délicat.

Pour tout dire, c’est la deuxième fois de l’année ou le poisson n’est pas vraiment attiré par les esches.

pire encore, il chipote, fait des toutes petites touches et lorsque le temps est venteux, pour voir la touche ce n’est pas simple du tout.

Hier, j’étais dans ce cas de figure.

Des poissons délicats, difficiles pour ne dire que ça. Les touches parsemées dans le temps et encore fallait t-il les voir.

Il y a des jours comme cela ou rien ne va.

Au bout de trois heures de ce petit manège, je me suis quand même décidé a changer de pêche, changer mon montage.

Il faut dire qu’il est midi et je dois avoir quatre gardons et un gros rotengle, c’est un peu maigre.

Je vous l’accorde, ce n’est pas mirobolant, rien de bien miraculeux.

Jusque là, peu de touches et encore, celles que je voyais.

Les asticots et pinckies vidés, sucés sans voir de mouvements du côté de mon quiver. Je recommence donc une seconde partie de pêche avec le montage dit montage inversé et tout de suite, le résultat va changer, ma sortie de pêche va être sauvée.

Une réalité s’impose à moi,il ne faut pas hésiter a changer le montage

J’ai mangé vite fait pour ne pas perdre de temps et je redémarre avec le montage inversé.

Tout de suite, les touches sont plus précises et un gros avantage, je les vois bien mieux maintenant.

Première touche et premier carpeau (2 kilos).

Il est vrai que je n’ai pas énormément de touches mais maintenant je vois les touches et je prends le poisson.

Je vais toucher plusieurs carpeaux a suivre et je tombe sur une carpe.

Il fallait bien immortaliser ces deux beaux spécimens.

La tanche a pris la direction de la maison et la carpe est partie retrouver ses congénères dans ce bel étang.

Heureusement, que quelques minutes plus tôt, ayant cassé sur un poisson, j’avais changé mon bas de ligne.

Je suis passé de 10/100 en 14/100 directement et j’ai eu le nez fin sur ce coup là.

J’ai touché une belle carpe de 6 kilos 6 et une demie heure plus tard, une fort belle tanche de plus de 2 kilos,un petit festival.

J’ai ensuite repris un carpeau et trois beaux plateaux.

Alors vous allez me dire que le poisson c’est mis a mordre? Pour ma part, je ne pense pas, je suis persuadé que le fait d’avoir changé le montage a été bénéfique.

J’ai pu a différentes reprises me rendre compte que ce système est plus sensible, beaucoup plus sensible, surtout si le poisson est difficile.

J’ai encore pu le vérifier aujourd’hui car sur mon autre canne, avec le montage auto-ferrand je n’ai pratiquement pas eu de touches, que des asticots sucés, vidés.

Le matériel que j’ai utilisé

1 canne Daïwa moulinet bam garni de 20/100

1 canne Browning moulinet Mitchell 440 garni de 20/100

1 montage en potence inversée

1 montage auto-ferrand

bas de ligne en 10/100 puis en 14/100

hameçons de 14 puis 12 Gamakatsu

Amorce maison avec beaucoup de pain

Les esches : asticots et pinckies multicolore. Il n’y a que les asticots oranges qui marchaient et maïs, terreaux, pain.

Si vous avez raté quelque chose

Video: Montages feeder en nylon transparent



Montages quiver-tip feeder
comment je pêche


  • Vous utilisez quel montage vous pour la pêche au feeder?

[recom]