quiver tip guide ultime

Quiver tip Guide ultime pourquoi?

Tout d’abord, pourquoi ce titre ? Quiver tip Guide ultime.

Aussi, depuis quelques années, j’ai remarqué que beaucoup de pêcheurs sont passés sur la technique de pêche de la carpe à la bouillette, délaissant ainsi les autres techniques anglaises pourtant très rentables, elles aussi.

Je parle de la pêche au quiver-tip au potentiel énorme, une technique référence qui génère de très bons résultats, vous allez multipliez, triplez votre potentiel.

Le quiver-tip – une technique anglaise complète.

Selon moi la pêche au quiver tip est l’une des techniques la plus complète de la pêche à l’anglaise.

Une technique reconnue, une technique incomparable et je vais essayer de vous en convaincre.

La pêche au quiver tip c’est l’optimisation de cette technique en suivant les bonnes pratiques à suivre.

La pêche au quiver tip est pour moi, comme vous l’aurez sûrement compris, une des toutes meilleurs techniques de la pêche à l’anglaise.

C’est une technique flexible, incomparable un must qui répondra selon vos désirs mais ne fera pas tout à votre place.

Il faudra vous aussi , vous investir.

Achetez votre matériel dans un article de pêche.

J’utilise du matériel pour pêcher au quiver tip qui n’a pas été remis à niveau depuis longtemps.

Donc, il faudra plutôt vous tourner vers un article de pêche qui a le dernier matériel innovant, ultra moderne, optimisé pour cette technique

Il faut resté dans le domaine du raisonnable, et acquérir un matériel restant dans un prix abordable, un matériel déjà testé, il ne faut pas entrer non plus dans l’extravagance mais acheter un matériel selon vos désirs.

Quiver tip guide ultime ou comment débuter la pêche au quiver-tip ?

1. Matériel et accessoires

La canne quiver-tip, canne feeder

Le quiver-tip

Le moulinet

Le nylon ou tresse

Les hameçons

Le bas de ligne

Le feeder, la cage

La perle

L’épuisette

La bourriche

Le fourreau

Les piquets

La fronde

2. Matériel dans la boite à pêche

Le plomb

bobines de nylon

distributeur à hameçons

dégorgeoir

boite à esches

paire de ciseau

un tablier

un marqueur

un peson ou balance à poisson

Quiver-tip : Guide ultime

Les 3 raisons pour être sûr de bien débuter la pêche au quiver-tip

Canne quiver-tip, canne feeder

Choisir la canne est un moment incomparable, inoubliable, il est recommandé de faire le bon choix, de rester sur un prix abordable.

En cherchant un peu sur internet vous pouvez trouver la bonne affaire.

Tapez la recherche sur : canne Quiver tip, quiver tip sur eBay, déstockage canne quiver ou quiver tip en promo. Mais je continue à penser que le mieux est de vous adresser à un spécialiste, votre article de pêche.

Choisir une canne de 2m70 à 3m20 me semble un bon compromis. Une action de pointe (semi-parabolique) vous permettra de travailler les beaux poissons. La puissance entre 25 et 60 gr.

le quiver-tip

quiver tip guide

Si vous utilisez Google traduction pour traduire le mot quiver tip vous obtenez : carquois pointe, étonnant non! Je dirai que je considère le quive tip comme un flotteur, un indicateur de touche.

Le quiver tip ne sert qu’à ça, vous indiquer la touche et c’est vital. Le plus souvent en fibre de verre, il comporte environ un à trois anneaux. J’utilise en condition de pêche , deux modèles. Un très soupe pour la pêche en lac, canal ou étang et un très dur pour pêcher en rivière. En général la puissance du scion est indiquée dessus

Le moulinet

le moulinet clip

Tous les moulinets conviennent pour pêcher au quiver-tip mais je vous conseille de prendre tout de suite une bonne habitude, soyez visionnaire, faites moi plaisir, prenez un moulinet équipé de un clip sur la bobine, un moulinet à un prix abordable.

Avec le clip sur la bobine du moulinet, vous n’aurez plus jamais le problème de la distance

Le clic sur bobine est crucial, pas révolutionnaire mais évident pour le contrôle de la distance de pêche, vous êtes sûr de pêcher toujours au même endroit.

Utiliser la tresse ou le nylon

La réputation de la tresse n’est plus à faire. La tresse est une référence pour beaucoup de pêcheurs.La tresse c’est précis, c’est robuste.

Personnellement, je lui trouve deux défauts: Elle détériore les anneaux, les noeuds glissent parfois sur un gros poisson.J’ai testé quelques semaines et je me suis ré-organisé vers le nylon.

Je préconise un diamètre de 20 à 24/100 en corps de ligne a utiliser en toute occasion.

Utilisez 2 bobines de fil pour pêcher.

Rien ne vous empêche d’avoir une bobine en 20/100 et une autre en 24/100, c’est pratique, c’est prêt à utiliser.

Pourquoi un si gros diamètre? Très souvent vous allez tomber sur des gros poissons et casser.

Avec un corps de ligne en 20/100, vous avez la possibilité de changer, de modifier, de remodeler votre bas de ligne en 18/100 par exemple.

Sinon utilisez la bobine de 24/100 vous permettra de modifier le bas de ligne et de passer en 22/100 par exemple.

Attention : Il faut tenir compte de la puissance, du potentiel de votre canne, c’est primordial.

Je vous laisse choisir le nylon par vous même. Il y en a de très bons : le shimano, le nylon coup rive feeder, le nylon browning cenex plummet, nylon anglaise pan excellence.

Le mieux est d’en discuter avec votre détaillant en article de pêche.

Les hameçons

Quiver tip Guide ultime

Rien d’ultra moderne là encore, rien de révolutionnaire non plus. D’un prix abordable, j’utilise les hameçons « Gamakatsu« .

Ce sont des hameçons robustes, arrondis, un excellent piquant, permettant ainsi d’escher avec plusieurs asticots, des grains de maïs ou un terreau.

A titre indicatif, j’ai trouvé pas mal de pub sur internet pour les hameçons anglaise sensas feeling.

Mais franchement, je ne sais pas ce que valent ces hameçons. (si vous connaissez,merci d’en parler dans les commentaires).

Le bas de ligne

La encore rien de futuriste, rien de révolutionnaire non plus mais un bas de ligne qu’il faudra optimisé au fur et à mesure de la pêche.

Pour débuté la pêche, faites vos premiers lancés avec un bas de ligne de 40 centimètre. Il faudra modifié le bas de ligne en cours de pêche.

Si les asticots sont mangés et si vous n’avez pas vu la touche, diminuer le bas de ligne de moitié, ré-organiser votre pêche selon les conditions.

Si la pêche est difficile, utiliser un 8 ou 10/100. Si le poisson est mordeur, n’hésitez pas à monter un 12/100 voir 14/100 car je vous assure que vous allez toucher du gros poisson à un moment ou un autre.

Pour la pêche au quiver-tip et feeder, j’utilise le nylon Drennan Double Strength, un nylon robuste, fiable, un gage de qualité pour moi.

Le feeder, appelé aussi cage

base de loisirs, le feeder

Pour moi le feeder c’est, le ressort de grand père remodelé, rafraîchit, amélioré à l’anglaise.

Il y en a de plusieurs tailles, de plusieurs modèles, des plombés et des non-plombés.

Là encore c’est une affaire de choix personnel.

Dans ma boite à pêche, j’ai plusieurs modèles mais j’utilise toujours les mêmes.

Rien de customisé malgré le vaste choix de cages existantes. J’utilise une gage grillagée plombée de 20 à 30 grammes.

Si vous ajoutez le poids de l’amorce, vous arrivez à 50 grammes et c’est largement suffisant pour pêcher à trente ou quarante mètres du bord.

C’est à vous de choisir le matériel qui vous conviendra le mieux.

La perle

Alors pourquoi la perle, pourquoi faire? Ce n’est pas pour faire beau ni attractif, ni pour orner mais uniquement pour protéger le noeud.

la perle sert d’amortisseur sur le montage, c’est une option de sécurité comme une autre.

L’épuisette

A un moment ou un autre de la partie de pêche, vous allez toucher de beaux poissons.

C’est pour cette raison qu’il faudra être équipé de l’épuisette.

Vous avez un vaste choix de filet mais je vous conseille plutôt un filet à petites mailles pour une raison évidente, toute simple.

Eviter que votre hameçon s’accroche dans les mailles lors de la prise du poisson, ce qui arrive régulièrement sur une journée de pêche.

La bourriche

Si la pêche a été bénéfique, très rentable, vous allez avoir besoin d’une bourriche adaptée à votre pêche.

Ici encore, je vous recommande d’investir dans un produit abordable mais cohérent.

Une bourriche à petites mailles d’un minimum de deux mètres conviendra parfaitement.

Il n’y a rien de plus embêtant lorsque vous pêchez en rivière d’avoir votre bourriche qui n’arrive pas dans l’eau, c’est pour cela que je vous conseille de voir grand dès le départ.

Le fourreau

Matériel indispensable, évident que nous utilisons en toute occasion. Le fourreau

Pas de fourreau customisé mais un fourreau modulaire, avec plusieurs poches.

Pas trop petit pour un rangement sécurisé des cannes, plusieurs poches pour le rangement du manche d’épuisette et des piquets.

Là encore, vous avez un vaste choix à un prix abordable chez votre détaillant en article de pêche

Les piquets

les piquets de pêche quiver tip

Les piquets, indispensable, évident, comment poser les cannes ? fixer la bourriche, les boites à esche.

La fronde

Il faudra choisir un outil robuste parce que souvent sollicité. La fronde va nous servir à grainer comme on dit

Tout dépend de la distance de pêche mais à 20 mètres du bord, il est parfaitement possible d’envoyer des grains de maïs, des asticots ou des pinkies sur le coup.

Il existe dans le commerce des poudres qui permettent d’agglomérer entre eux, les asticots et les pinkies, faire des boulettes et d’amorcer avec la fronde.

Pour l’amorce, je ne suis pas partisan d’utiliser la fronde car trop aléatoire, les boules ne tombent pas souvent au bon endroit.

C’est au feeder que revient ce travail à mon avis.

le plomb

plomb de lestage quiver tip

Basique mais évident, lors de l’action de pêche, il est possible de perdre le lestage de la cage.

Avoir en réserve quelques lamelles de plomb. C’est un jeu d’enfant d’en ajouter une sans effort, c’est pratique et indispensable.

Bobine de nylon

bobines de nylon pour bas de ligne

Plusieurs diamètres de nylon sont nécessaires pour confectionner les bas de ligne. Pour gérer sans problème votre partie de pêche

Pour le bas de ligne avoir un bon nylon, adapté à votre budget, à un prix abordable mais de bonne qualité.

Pour être paré à toutes éventualités, prévoir en bobine de 25 mètres du : 8, 10, 12, 14, 16, 20/100.

Vous avez je crois de quoi résoudre les problèmes de casse sur des gros poissons, c’est tout le mal que je vous souhaite.

J’ai relevé pour vous quelques marques phares, nylon powerline texcellium, nylon parallelium polyvilon, nylon shimano technium.

Si je devais choisir entre ces nylon, je prendrai le nylon shimano.

Distrubuteur d’hameçons

distributeur hameçons

Comme pour le nylon, nous allons avoir besoin de différentes tailles d’hameçons, c’est une question de bon sens.

Vous monterez vos hameçons à la main ou avec un monte hameçons (Nenet).

Soyez méticuleux, précis

Vous n’allez pas utiliser un hameçon de 18 sur une pêche de carpeaux, c’est une affaire de bon sens.

Dans mon distributeur, j’ai une gamme qui va du 18 au 10 si j’ai bonne mémoire.

Des hameçons de la marque Gamakatsu, une excellente marque, à la réputation de robustesse, de haute résistance.

Dégorgeoir

dégorgeoir à poisson

Petit ustensile peu couteux en acier ou en plastique est indispensable lui aussi lors d’une partie de pêche

Le plus souvent vous allez ôter l’hameçon de la bouche du poisson à la main.

Mais parfois, vous ferez appel au dégorgeoir car le poisson aura trop engamé votre appât.

Boite à esches

boite a esche

La boite à esches fait partie à part entière de la panoplie du parfait pêcheur, elle n’est pas dans les options .

Une boite en plastique dur, robuste à un prix attractif fera l’affaire.

Nous trouvons des boites adaptées sur des piquets, ce n’est pas mal non plus.

La boite à esches est surtout faite pour le confort du pêcheur, cela lui évite de courir après les asticots ou les pinkies.

Paire de ciseau

paire de ciseau

Je ne vais pas vous faire l’injure de vous décrire une paire de ciseau, il faut juste en avoir au moins une paire dans sa boite à pêche.

Tablier de pêche

tablier de pêche

Un tablier de pêche équipé de poches, customisé ou non est impératif.

Lors de vos sorties, vous allez toucher des grosses brèmes et qui dit brème dit bave… Et vous êtes vraiment content d’avoir un tablier.

Le plus souvent vous avez une grande poche ventrale sur le tablier, sur d’autres des poches pour le rangement du dégorgeoir

Un tablier ne demande pas un gros investissement, surtout si vous tombez sur la meilleure offre du moment, une offre exceptionnelle , une promotion.

Le marqueur

Utilisez un marqueur de couleur sur le corps de ligne à la sortie du moulinet sur environ 30 centimètres, c’est le seul moyen d’être précis.

C’est le seul moyen serein, adapté que j’ai retenu pour avoir toujours la même distance de pêche.

En condition de pêche, j’utilise un moulinet Mitchell 440A.

Sur ce vieux moulinet, il n’y a pas de clip et il est impossible d’avoir toujours la même distance, entre vous et l’endroit que vous amorcez avec le feeder.

Il faut absolument marquer le corps de ligne sous peine de pêcher un peu n’importe où.

Vous devez répéter l’opération régulièrement, car le coup de marqueur sur le fil disparaît après plusieurs lancés et de ce fait, vous aller perdre la distance de pêche.

C’est bien plus simple de pêcher à la bonne distance avec un moulinet à clip, vous faites un tour de nylon sur le clic et le tour est joué.

De cette manière, vous avez toujours la même distance ( je développe le sujet à la fin du billet).

Le peson

Le pêcheur est par nature fier et c’est là bien normal. Il aime bien dire, j’ai pris 10 kilos de poissons aujourd’hui, être précis.

Mais encore faut t-il avoir une balance pour peser sa pêche et c’est ici qu’intervient le peson.

On en trouve à prix bas, à prix massacrés, on tombe sur la meilleur offre du moment.

Ils sont mécaniques, digitales mais ils ont tous la même fonction.Vous donner le poids du poisson et c’est bien là le plus important.

Ce n’est pas une obligation mais c’est bien si vous avez un peson dans votre caisse.

3. Amorces

3.1- amorce de fond -1

3.2- amorce de fond -2

3.3- amorce de fond -3

3.4- sceau à amorce sensas

3.1 amorce 1

C’est bien connu, nous avons tous la meilleur amorce, l’amorce idéale pour prendre plus de poissons que les autres pêcheurs.

Rassurez-vous, je ne vais pas vous vendre le tout nouveau mélange miracle, le successeur de tel ou tel mélange.

Le mélange jamais vu, novateur, le mélange révolutionnaire qui est enfin disponible.

Je vous donne à titre d’exemple le mélange prêt à utiliser que j’emploie.Attention accrochez-vous à vos sièges, je vous dévoile mon secret.

  1. mélange de fond tout prêt de chez mon détaillant
  2. beaucoup de gros pain, mouillé la veille
  3. 1 poche de brasem

Voilà, vous savez tout.

Tout le monde peut faire cette amorce, c’est parfait pour le débutant, c’est basique, c’est sans problème.

Lorsque vous pêchez au feeder, il est nécessaire que votre amorce se délite rapidement.

Vous remplissez le fedeer d’amorce et vous exercez une pression aux extrémités, c’est suffisant.

Dès que l’amorce arrive au fond, elle travaille déjà.

C’est le mélange que j’utilise en étang, lac et canal.

3.2 amorce 2

J’ai placé ce mélange en deux car depuis quelques temps, je teste sur mes sorties de pêche cet autre mélange.

C’est un mélange basique lui aussi, un mélange élémentaire qui semble donner de bons résultats.

Dans l’ensemble, les poissons touchés sont plus gros que d’habitude.Par exemple, je touche régulièrement des brèmes de 700 à 800 grammes dans le lac où je pêche.

Depuis que j’ai procédé a cette petite modification, les brèmes passent le plus souvent le kilo et demi, idem pour les carassins.

  1. mélange de fond tout prêt
  2. gros pain
  3. pellet
  4. 1 poche de brasem

Mettre le pain plus le pellet (20) a tremper la veille. Le lendemain matin, juste avant d’ajouter la farine, essorez et écrasez le pain plus les pellets

Ne pas trop mouiller votre amorce, il sera temps de la remouiller si besoin lorsque vous serez au bord de l’eau.

C’est le mélange que j’utilise en étang, lac et canal.

3.3 amorce 3

Pour la pêche en rivière, je suis un peu plus innovant tout en restant incroyablement simple.

J’utilise un mélange bête comme chou, un mélange conçu pour marcher sans aucune intervention de ma part.

Nous trouvons sur le marché d’excellentes amorces, pourquoi ne pas les utiliser?

Je mélange 1 poche de mélange sensas carpe et 1 poche de sensas feeder

Mélangez un kilo de chaque pour une partie de pêche.Je précise ici que je pêche des rivières à courant lent. Si le courant est violent, j’ajoute du pv1.

  1. 1 poche de sensas 3024 super rivière carpe et gros poissons
  2. 1 poche de 3000 feeder
  3. pv1 si courant violent
  4. gros pain (je suis un malade du pain)

3.4 sceau à amorce

Je vous donne le sceau à amorce sensas à titre indicatif. Vous en trouvez aussi chez les amorces Rameau et bien d’autres encore.

Si vous habitez en province, il est très facile de se procurer un sceau à amorce comme par exemple, dans les magasins pour agriculteurs.

Ceux-ci utilisent le même type de sceau pour donner à manger aux bêtes. Le plus souvent vous avez des sceaux sans marque et souvent à un meilleur prix.

Le sceau à amorce n’est pas indispensable mais il est tout de même bien pratique.

Il est bien plus simple de mouiller son amorce dans ce genre de sceau que dans un sceau rond.

De plus,depuis quelques années, nous trouvons sur le marché des tamis bien pratique permettant d’aérer votre mélange de farines.

Quiver tip Guide ultime 3 raisons pour utiliser le quiver tip

Nous le savons tous, la pêche n’est pas une science exacte

Il ne tient qu’à nous de réussir ou de rater une sortie de pêche, nous allons peut-être réussir à attirer les poissons mais le plus dur reste à faire.

Il va falloir réussir à les garder sur le coup, pour que notre partie de pêche soit un succès.

Raison n°1 : être précis et régulier

Nous ne sommes jamais sûr de rien mais là ou j’ai une certitude c’est bien la précision et la régularité lorsque l’on pratique la pêche au quive tip et au feeder.

Je prends un exemple tout simple : Vous pêcher à la grande canne, avant de commencer à pêcher vous avez amorcé votre coup

Vous avez lancé des boules d’amorce sous la canne au bout de votre scion.

C’est une opération que vous recommencez régulièrement pendant la partie de pêche lorsque les poissons sont un peu moins actifs.

En pêchant au quiver tip et au feeder c’est exactement la même chose.

La même façon de procéder mais cela se passe à trente ou quarante mètre du bord et c’est là qu’il faut être précis, méticuleux.

  1. La précision

La pêche au quiver tip demande une précision absolue. C’est le gage de la réussite.

Lorsque le poisson est mordeur, la précision est bien moins importante, vous pêchez à 10 mètre de l’endroit choisi et vous aurez tout de même des touches.

Si le poisson est peu mordeur, que la pêche est difficile, vous allez tout droit à la catastrophe

Je suis désolé d’insister mais la base de la réussite c’est la précision de vos lancés.

Comment être précis en pêchant au quiver tip ?

Pour que toutes les conditions soit réunies: Vous commencez par monter votre canne, puis votre moulinet et pour terminer votre feeder sur la ligne.
Vous ne montez pas le bas de ligne car vous allez effectuer 5 à 6 lancés avec uniquement de l’amorce dans la cage, le bas de ligne viendra plus tard.
Pour déterminer la distance de pêche, vous allez prendre un repaire sur la rive opposée: un arbre, un taillis,un bosquet.
Votre feeder est lesté avec l’amorce, il ne vous reste plus qu’a lancer votre ligne en direction du repère que vous avez choisi.
Votre feeder repose maintenant sur le fond, c’est le moment de définir la distance de pêche.
Vous faites un tour avec votre fil sur le clip du moulinet pour être certain d’arriver toujours au même endroit.
En quelques minutes, vous avez défini l’endroit où vous allez pêchez à l’aide de votre repère sur la rive opposée et vous avez la distance définie à l’aide de votre clip.

Comment être régulier en pêchant au quiver tip ?

Pour préparer le coup, vous lancez votre feeder plein d’amorce cinq à six fois avant de monter le bas de ligne.
Cette façon de procéder à la faculté d’ouvrir l’appétit des poissons et pour vous, de vous familiariser avec la distance de pêche.
Nous sommes sur le même principe que la pêche au coup, à chaque lancé, vous lancez une boule d’amorce à l’aide du feeder.
Si vous parvenez à être précis et régulier,vous allez faire un malheur,je peux vous l’assurer.

Raison n°2 : montage et bas de ligne

Je prends souvent l’exemple de la pêche au coup car souvent on utilise un peu la même stratégie

Dans la pêche au coup, nous montons des lignes plus ou moins fines, avec des plombée étalée ou pas et des bas de ligne longs ou courts, dans la pêche au feeder c’est la même chose.

  1. Le bas de ligne

Je vous recommande de ne pas hésiter à commencer la pêche avec un bas de ligne de quarante centimètres.

En cours de pêche, vous allez être amenez à le modifier. Il faudra sûrement le raccourcir de moitié voir plus par moment.

Ce sont les conditions de pêche qui vont vous dicter la conduite à suivre.

Si vous pêchez un lac ou un étang où il y a beaucoup de gardons ou de rotengles.

Vous serez amené a diminuer la longueur du bas de ligne car ces petits poissons vont se jeter sur votre esche et la manger avant qu’elle n’arrive au fond.

Le plus souvent vous ne verrez pas la touche et votre ligne sera comme morte sur le fond.

Je vous rassure de suite, avec un peu d’habitude et d’expérience, vous allez sentir, voir la touche et prendre le petit poisson.

Si toutes les conditions sont réunies, la principale c’est un poisson mordeur, vous allez avoir un bas de ligne de 15 centimètres qu’il ne faudra pas hésiter à changer dès que le fil vrille.

Cela vous évitera bien des déceptions.

  1. Le montage du feeder
montage feeder coulissant

J’ai une idée bien arrêté sur le sujet, d’ailleurs, je vous en parle dans ce billet.

Pour débuter, optez pour un montage dit coulissant, comme sur l’image ci-dessus.

Passez le corps de ligne dans l’anneau de l’émerillon du feeder, placez une perle (protection du noeud) et terminez avec un autre émerillon sur lequel , vous placerez le bas de ligne.

C’est simple, rapide et efficace.

Plus tard, il sera temps de voir d’autres montages, je vous en parle dans cet autre billet.

Un autre cas de figure: Vous pêchez au feeder dans un lac , en étang et les poissons prennent votre appât à la descente comme on dit.

C’est à dire que les poissons mordent sur l’appât sans que celui-ci arrive sur le fond. Ce genre de situation m’est arrivé une fois ou deux.

Dont une fois sur le plan d’eau de Tuffé . Un carton ce jour là, je ne pouvais pas sortir la bourriche de l’eau tout seul, si si je vous assure que c’est vrai.

Ce qu’il c’est produit ce jour là, c’est que j’ai grainé à l’asticot sans arrêt, pendant deux heures et j’ai décollé les poissons du fond.

Même les brèmes mordaient entre deux eaux.

Dans ce genre de situation, il ne faut pas hésiter.

Vous supprimez le feeder pour mettre un plomb poire à la place, un plomb poire que vous montez en potence.

Cela ne changera rien à la pêche à condition de continuer à grainer à l’asticot, puisque que c’est ça qui intéresse les poissons.

Raison n°3 : Vous allez remplir vos bourriches, vous faire plaisir

Si vous appliquez les quelques conseils que je viens d’évoquer dans ce billet, vous allez vous faire plaisir au bord de l’eau, vous allez faire le plein de poissons.

Je peux vous assurer que la pêche au quiver tip et feeder est une pêche dramatiquement efficace.

Vous avez deux maîtres mots à respecter c’est: précis et régulier, c’est la clé d’une partie de pêche réussie au quiver tip.

Le quiver tip est vraiment une technique à part entière, une technique unique, incomparable.

Vous allez toucher toutes sortes de poissons, des petits, des gros voir même de très gros, j’en suis sûr.

Je ne peux que vous encourager à essayer, mais attention, si vous essayez, vous allez l’adopter.

C’est tout le mal que je vous souhaite.