le sandre en rivière

Habitat du sandre en rivière

Nous trouvons le sandre en rivière, en canal, en fleuve, en étang, en lac et même en estuaire . Originaire de l’Europe de l’Est, il a été introduit par l’homme dans nos rivières.

Le sandre est un poisson carnassier pouvant dépasser un mètre de longueur pour un poids de plus de 10 kilos.

Le sandre affectionne les rivières à courant lent, les rivières profondes sur fond de cailloux ou de sable. L’eau saumâtre ne le gêne pas plus que cela.

Le sandre apprécie les fonds accidentés, les arbres immergés, les grandes profondeurs aussi.

Morphologie du sandre

De forme allongée avec une tête longue et fine, une large gueule et quatre canines largement développées.

Le sandre possède deux nageoires dorsales, le première nageoire est épineuse et piquante, la seconde nageoire est souple. Les deux nageoires étant séparées par un petit intervalle.

Les nageoires ventrales avant sont épineuses et très coupantes. Le corps du sandre est recouvert d’écailles rêches, la queue est large et puissante.

La nuance de couleur du sandre varie avec un dos vert/gris, les flancs argentés avec des rayures foncées et un ventre blanc

Le sandre se reproduit entre le mois d’avril et le mois juin dans une eau atteignant 11 à 15°

le sandre en rivière
le sandre en rivière

Le régime alimentaire du sandre

Après sa naissance, le petit sandre se nourrit de plancton puis, assez rapidement passe à des proies un peu plus grosses comme les alevins, les vers, larves et crustacés.

Une fois adulte, le sandre se nourrit de poissons un peu plus gros comme les ablettes, les gardons, les goujons et des écrevisses. Ses proies ne sont jamais énormes à cause de l’étroitesse de son gosier. Le sandre ne dédaigne pas de déguster un poisson ou morceau de poisson récemment mort.

La pêche du sandre en rivière

Nous pouvons utiliser plusieurs techniques très rentables pour pêcher le sandre en rivière mais aussi en canal, en fleuve, en étang ou en lac.

Nous avons tous une technique préférée pour la pêche du sandre. Pour ma part, j’utilise : la pêche au poisson mort manié et la pêche à la balle. Mais, il en existe quelques autres tout aussi rentables.

J’en oublie évidemment, mais vous pouvez compléter cette liste en commentant ce billet.