Pêcher la truite sur la Boutonne

La vallée de la Boutonne, un site sympa pour pêcher la truite.

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles comme dit l’adage.

Je n’ai pas rédigé de billet depuis un moment pour plusieurs raisons :

  • Manque de temps
  • Plusieurs déplacements sur la capital
  • Indisponibilité pour raisons familiale

Et vous savez quoi ?

J’ai raté l’ouverture de la pêche à la truite.

Pour être sincère avec vous, je n’ai raté l’ouverture de la pêche à la truite qu’à moitié.

Pourquoi ?

Puisque je suis allé avec mon ami Damien faire cette ouverture le mercredi suivant le jour de l’ouverture.

Nous avons pêché sur une petite rivière bien connue en Charente-Maritime :

la boutonne

Pourtant, ce n’est pas ce qui était prévu.

Normalement, je devais pêcher le samedi de l’ouverture de la truite en Dordogne et non pas sur la Boutonne.

Tout était prêt pour cette belle journée.

  • J’ai réservé dans un petit hôtel
  • Mon itinéraire est prêt
  • Je sais où je vais pêcher
  • Je vais pouvoir tester le Power Tail leurre à truite

Mais au dernier moment, c’est la cata. Je dois me rendre sur Paris de toute urgence.

Adieu l’ouverture de la truite à Saint-Saud-Lacoussière.

Sur la Dronne, un joli petit cours d’eau à côté de mon lieu de résidence.

Le lac de la Tricherie pour démarrer la saison à l’anglaise

rod pod et poste à carpe

Vous avez remarquez sur l’image ?

J’ai un Rod Pod

Il faut bien avouer que c’était un manque.

Pourtant, j’avais tout ce matériel il y a encore quelques années, mais lorsque j’ai arrêté de pêcher pendant une période assez longue, j’ai vendu un peu de matériel et le Rod Pod en faisait parti.

Depuis longtemps déjà j’ai fais avec mes vieux piquets et cela ne m’a pas empêché de prendre :

Mais je désire ici remercier ma chérie qui m’a offert cet équipement pour la carpe à l’occasion de mon anniversaire, il y a quelques jours.

Première sortie de pêche au quiver-tip

Le temps est magnifique et chaud.

C’est le moment d’aller faire une partie de pêche non …

J’ai chargé le matériel de pêche dans la voiture hier et ce matin il ne reste qu’a prendre les esches et l’amorce.

– 8 heures, départ de la maison pour le lac de la Tricherie.

– 8 heures 30, nous sommes sur place et je commence l’installation du matériel.

– À 9 heures tout est prêt et j’amorce un peu l’endroit où j’ai choisi de pêcher au feeder avec un peu d’amorce dispersée à l’aide de ma cage grillagée.

C’est tout juste le début de saison et j’ai donc choisi d’utiliser comme esches pour pêcher au feeder des :

  • Asticots
  • Pinckies
  • Terreaux

– 10 heures, pas encore de touches.

– 11 heures, même punition. Cela m’inquiète un peu.

– 11 heures 20 c’est la première touche et j’épuise un très beau carassin.

Je dois vous dire que j’ai changé d’esches et que j’utilise maintenant un pellet Likebait 8 m/m à la vanille.

Sur la Boutonne et à la Tricherie, la pêche n’a pas été simple

– 15 heures, c’est déjà l’heure de plier le matériel et de rentrer à la maison. Encore des obligations.

Il ne fallait pas s’attendre à des miracles et il n’y en a pas eu.

5 poissons dans la bourriche et deux casses.

  • 2 grosses brèmes
  • 3 carassins

Voilà pour le résultat des courses.

la boutonne et la tricherie, même combat

Restons optimistes. Je retourne à la Tricherie cette semaine pour faire une autre tentative et je ne manquerai pas de vous faire un compte-rendu de ma sortie de pêche.

À bientôt pour d’autres aventures..

  • Et vous, cela a donné quoi l’ouverture de la truite ? Vous avez déjà essayé la pêche à l’anglaise cette année ?
Soyez donc le premier a laisser un commentaire

Partagez Maintenant !

TwitterFacebookGoogle+Pin It